Objectif Diplomatie A2 Grundkenntnisse

Parler de sa santé

Pour bien comprendre un docteur, il faut au moins connaître quelques mots du vocabulaire de la médecine. Apprenez les bases grâce à cette série.
Regardez la vidéo et écoutez bien le Dr Éric D’Ortenzio. De quelle maladie parle-t-il ?
ObjectifDiplomatie-Sante-video

► Nom de la maladie : la fièvre jaune|la malaria|la maladie du sommeil.
► Animal qui transmet la maladie : le moustique|la mouche|le rat.
► Zones touchées : l'Afrique et l'Amérique du Sud|l'Europe et l'Amérique du Nord.
► Gravité : peut être mortelle|se guérit facilement.
Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
nbOk Bestandteil(e) von nb richtig ausgewählt
Vorsicht!
Les quatre informations à retrouver suivent l'ordre du reportage. Observez les images de la vidéo, elles peuvent vous aider.
Bravo!
La fièvre jaune est une maladie grave transmise par un moustique.
Pour en savoir plus, faites l'exercice 2.
La fièvre jaune est une maladie grave transmise par un moustique.
Pour en savoir plus, faites l'exercice 2.
La journaliste
Est-ce que vous pouvez nous rappeler ce qu’est exactement la fièvre jaune ?
Dr Éric D’Ortenzio, Médecin, épidémiologiste à l’INSERM
Alors, la fièvre jaune, c’est une maladie hémorragique virale, comme vous l’avez dit, qui est transmise par un moustique infecté par le virus et qui va donner un certain nombre de symptômes qu’on va développer un peu plus tard. Le terme « jaune » vient de l’ictère, la jaunisse que peut provoquer la maladie à un certain moment de son évolution. 
La journaliste
Il y a une zone géographique pour ses origines ou… ?
Dr Éric D’Ortenzio
Alors, on la décrit la première fois dans le continent sursud-américain, au Mexique, dans le Yucatan plus précisément. Voilà, et puis elle touche énormément l’Amérique du Sud et l’Afrique.
La journaliste
Alors, on a compris un petit peu où elle sévit, ce qui va… Beaucoup se sont posé la question, justement, si c’était l’Amérique latine, si c’était l’Afrique. Ce qui nous amène donc à la question d’Hélène Dialo, au Sénégal, que je vous propose d’écouter. 
Hélène Dialo
Je voulais savoir : est-ce que l’Afrique est le continent le plus exposé à la fièvre jaune ?
Dr Éric D’Ortenzio
Alors, c’est le continent, en tout cas, le plus touché par le nombre de malades et le nombre de décès.  On considère qu’environ 95 % des cas surviennent dans le continent africain. L’autre continent, c’est l’Amérique du Sud et actuellement, on sait qu’il y a une grosse épidémie au Brésil de fièvre jaune. 
La journaliste
Alors, comment est-ce qu’on peut expliquer qu’il y ait certaines zones, alors on va rester sur le continent africain, certaines zones qui soient concernées plus que d’autres ? Par exemple, il n’y a pas de fièvre jaune en Afrique du Sud. 
Dr Éric D’Ortenzio
Non. Alors, c’est sur la bande inter-tropicale que sévit la fièvre jaune. Et ensuite, cela ça va dépendre  du niveau de vaccination des populations et également de la densité moustique qui transmet le virus aux hommes et de la densité de population. 
La journaliste
Alors justement, on va partir pour l’Afrique centrale avec, en RDC qui fait partie, donc, de la zone à risque donc, vous l’avez décrit, Crispin Pimbo qui vit à Kinshasa, se pose lui la question du dépistage. 
Crispin Pimbo
Quels sont les symptômes qui montrent qu’une personne est atteinte de la fièvre jaune ? 
Dr Éric D’Ortenzio
Alors, ça va donner dans un premier temps une fièvre, une grosse fatigue, des douleurs un peu partout, musculaires, au niveau... des maux de tête. Il peut y avoir des symptômes digestifs également, de nausées, de vomissements. Ensuite, il va y avoir une période d’accalmie et dans un certain nombre de cas, la maladie va s’aggraver, et c’est là où on va avoir l’apparition d’un, d’une jaunisse, de signes hémorragiques et de troubles graves qui peuvent entraînerentrainer le décès dans 50 % des cas de ces formes graves. 
 

Ihnen könnte auch gefallen...