Tourisme en France A2 Grundkenntnisse

Les fleurs d'Ardèche

Découvrez à présent le reportage avec le son. Qu'apprenez-vous de plus sur l'Ardèche ? Dites si les phrases sont vraies ou fausses.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
Tourisme-FleursArdeche-video
L'Ardèche se trouve dans le Nord de la France.
Vrai
Faux
L'emblème (le symbole) de l'Ardèche est le châtaignier.
Vrai
Faux
Le climat est différent entre la montagne et la vallée.
Vrai
Faux
Dans la montagne, il fait plus chaud que dans la vallée.
Vrai
Faux
En Ardèche, le terroir et la nourriture sont très riches (variés).
Vrai
Faux
nbOk Bestandteil(e) von nb richtig ausgewählt
Vorsicht!
Relisez attentivement chaque phrase. Aidez-vous des images pour retrouver les informations dans le reportage.
Bravo!
Maintenant que vous connaissez l'Ardèche, nous allons nous intéresser à ses habitants. Passez à l'exercice 3.

Réponses fausses :
L'Ardèche se trouve tout près du Sud de la France.
Il fait quelques degrés de moins en montagne que dans la vallée.
Maintenant que vous connaissez l'Ardèche, nous allons nous intéresser à ses habitants. Passez à l'exercice 3.

Réponses fausses :
L'Ardèche se trouve tout près du Sud de la France.
Il fait quelques degrés de moins en montagne que dans la vallée.
Conception: Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 04/05/2016 - Modified on 15/02/2017
Voix off 
Le cœur de l’Ardèche, pas loin du Sud et déjà au pied des montagnes. C’est le pays de Claude Brioude, restaurateur.
 
Claude Brioude, restaurateur
Ça grince, Ivan…
 
Voix off 
Comme tous les jours, le voilà au contact de ses producteurs.
 
Claude Brioude, restaurateur
Ça va ?
 
Voix off 
Ici pas d’engrais, pas de moteur : les légumes sont cultivés à la main.
 
Ivan D’Hont, agriculteur
On fait toutes les cultures comme cela. Donc c’est vrai que cela prend énormément de temps, mais bon ça  s’y retrouve à la fin, en qualité.
 
Claude Brioude, restaurateur
Et là tu en as pour combien, pour quinze jours à peu près ?
 
Ivan D’Hont, agriculteur
Oh non, la semaine prochaine.
 
Claude Brioude, restaurateur
Non, mais de récolte, quinze jours ?
 
Ivan D’Hont, agriculteur
Oui, deux semaines. Il y a encore des fleurs, mais en principe cela n’arrive pas.
 
Voix off 
Un peu partout des châtaigniers bientôt en fleurs, l’emblème de l’Ardèche, qui aura aussi sa place dans l’assiette ce soir.
Mais pour l’instant, direction la montagne. Claude Brioude a cette chance : pour sa cuisine il peut jouer avec des terroirs et des climats très différents.
 
Claude Brioude, restaurateur
En bas on a fait les foins, déjà, ce qu’on a vu, chez Ivan, il avait déjà fait les foins. Ici, l’herbe est à peu près, voilà, elle commence juste à pousser. On a à peu près un mois, un mois et demi de retard entre en bas et en haut.
 
Voix off 
Mille mètres plus haut donc et six degrés de moins au thermomètre. C’est une autre Ardèche, celle des plateaux volcaniques avec ici le Mont Gerbier de Jonc, des pensées sauvages, de l’oseille, du fenouil, de la renouée. Avec un ami restaurateur sur le plateau, Claude Brioude fait son marché en plein champ.
 
Jean-François Chanéac, restaurateur à Sagnes-et-Goudoulet
Là on a la fleur de cistre, par exemple là, que Claude va sûrement aller travailler aussi.
Et donc on a regardé le silène enflé qui est plus intéressant pour aujourd’hui ta recette. Alors là, oui, on a un goût magnifique avec les petits pois. C’est un terroir très riche et la nourriture est riche aussi et très généreuse, comme les Ardéchois, pareil.
 
Voix off 
Retour dans la vallée et dans la chaleur, sur les bords de la rivière.
Au fourneau, avec les ingrédients du jour, une truite fraîche de l’Ardèche, des mousserons, les petits pois et des ravioles à la farine de châtaigne. Quelques minutes de cuisson et déjà la recette prend forme.
 
Claude Brioude, restaurateur
Donc, ensuite, on a les petits filets de truite, qui ont été vraiment cuits délicatement. Alors on va rajouter un petit peu les herbes.
 
Voix off 
Et voilà une assiette dressée comme un pré au printemps.
 
Claude Brioude, restaurateur
C’est les couleurs de la montagne en ce moment, les verts tendres, les verts un peu plus foncés, ce que j’ai pu cuisiner en étendant la main à quelques kilomètres autour de chez moi pour récolter les meilleurs produits que j’avais.
 

Ihnen könnte auch gefallen...