Astuces pour apprendre A2 Grundkenntnisse

Astuces pour apprendre : le reportage

En vous aidant du reportage, retrouvez l'image qui illustre chaque mot.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
Astuces-Horseball-videoAvecSon
des cavaliers
un échauffement
un sport équestre
faire une passe
nbOk Bestandteil(e) von nb richtig angeordnet
Vorsicht!
Avant d'écouter à nouveau le reportage, observez bien les images et relisez les significations proposées.
Puis faites des pauses quand vous visionnez le reportage.
Bravo!
Quand vous regardez un reportage, certains mots sont parfois difficiles à comprendre. C'est le vocabulaire spécifique du reportage.
Dans ce cas, les images sont une aide : ce sont des illustrations qui appuient le commentaire.

Ici, les images vous aident à comprendre que :
- un cavalier est une personne qui est sur un cheval. Parmi les mots de la même famille, vous connaissez peut-être la cavalerie.
- un échauffement est le moment où on se prépare, où on chauffe ses muscles avant de faire du sport. Dans le reportage, vous écoutez aussi le verbe échauffer.
- un sport équestre est un sport qui se pratique avec un cheval. Parmi les mots de la même famille, vous connaissez peut-être l'équitation.
- faire une passe, c'est transmettre le ballon à un coéquipier. On peut utiliser l'expression dans beaucoup de sports : le football, le rugby, le volley, le basket, le handball...
Cette activité vous montre que les images vous aident à comprendre le vocabulaire spécifique d'un reportage.
Elles sont là pour illustrer le commentaire.

Ici, les images vous aident à comprendre que :
- un cavalier est une personne qui est sur un cheval. Parmi les mots de la même famille, vous connaissez peut-être la cavalerie.
- un échauffement est le moment où on se prépare, où on chauffe ses muscles avant de faire du sport. Dans le reportage, vous écoutez aussi le verbe échauffer.
- un sport équestre est un sport qui se pratique avec un cheval. Parmi les mots de la même famille, vous connaissez peut-être l'équitation.
- faire une passe, c'est transmettre le ballon à un coéquipier. On peut utiliser l'expression dans beaucoup de sports : le football, le rugby, le volley, le basket, le handball...
Conception: Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française
Published on 26/11/2013 - Modified on 11/07/2019
Voix off
Direction Saint-Hilaire-Saint-Florent, au Centre équestre du Saumurois. Que peut-on faire avec un cheval, en plus de se déplacer ? Eh bien… jouer ! Vous prenez deux équipes de cavaliers et vous lâchez un ballon au milieu.
 
Eric Murzeau, entraîneur au Centre équestre du Saumurois
On se trouve à Saumur, donc, la capitale de l’équitation, dans le Maine-et-Loire. C’est un centre équestre où on pratique énormément le horseball, où c’est une discipline qui est assez jeune et sympa.
Là, en ce moment, ils sont en train d’échauffer les chevaux parce que c’est quand même un sport qui demande un effort quand même assez intense au niveau musculaire. Donc, on a besoin d’à peu près une demi-heure de ce qu’on appelle la détente, c’est-à-dire l’échauffement musculaire, avant de pouvoir commencer à jouer avec le ballon.
Le horseball, c’est un sport équestre, c’est un sport collectif. Donc, c’est une sorte de mélange entre le rugby et le basket. On a un ballon ; donc c’est un ballon de football type "cadets"* avec des anses de cuir autour. Et donc, en fait, le but du jeu, c’est de marquer dans des buts qui sont à 3,50 mètres du sol et qui font 1 mètre de diamètre. Et donc, c’est de marquer des buts et en se faisant trois passes avec trois joueurs différents. On est quatre contre quatre sur le terrain. Et donc le but du jeu, en fait, c’est de réussir à marquer plus de buts que l’adversaire.
 
Allez, jeu ! Très bien. Allez, bien ! C’est bien attendu. Bien Tiphaine ! Bien joué ! Tout de suite ! Une-deux ! Voilà, ensemble ! Bien joué ! Bien vu ! Bien vu les gars !
 
Pour la plupart, en fait, le horseball, ça permet de garder les garçons. C’est-à-dire qu’en équitation, il y a beaucoup de filles. Et là, le fait que ça soit un sport collectif, etc., ça attire beaucoup les garçons. Donc, en fait, souvent, ce sont des gens qui ont commencé par de l’obstacle ou du dressage et qui se sont un petit peu ennuyés au fur et à mesure du temps et qui ont voulu découvrir quelque chose d’autre. Et en fait, c’est un sport qui peut être accessible quasiment à tous les cavaliers. C’est-à-dire qu’on peut commencer à jouer au horseball sans forcément faire de la compétition, à tout âge. Nous, on commence à partir de 6 ans. Et on a une équipe dans le club qui est une équipe de vétérans, qui ont plus de 40 ans et qui se sont mis au horseball comme ça, qui ont découvert ça avec leurs enfants.
 
Sortez !
 
Joueur interviewé
C’est pas du tout la même chose que l’équitation classique. C’est un sport d’équipe. Il y a un ballon. Et la relation avec le cheval est très différente. Quand on joue, on tient presque plus les rênes. Le cheval (qui) rentre vraiment en interaction dans le jeu et de sa propre initiative. Donc c’est, (c’est ce  que j’ai trouvé aussi très intéressant.)
 
Voix off
Un sport mixte, ludique et physique. Pourquoi ne pas essayer ?
 
Bien joué ! Joli !


*CADETS : marque
 

Ihnen könnte auch gefallen...