Cosmopolite A1 Einstieg

Nous allons vivre à la française

Acheter uniquement des objets 100 % français, c'est possible ?
Réécoutez le reportage. Les phrases sont-elles vraies ou fausses ?
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
Cosmopolite1-D7-MadeInFrance-Video
Charles ne mange pas de nourriture française. Faux|Vrai
Tous les vêtements de Charles sont français. Vrai|Faux
Acheter français coûte plus cher. Vrai|Faux
Charles achète moins de choses pour économiser de l'argent. Vrai|Faux
Charles a acheté un frigo français. Faux|Vrai
nbOk Bestandteil(e) von nb richtig ausgewählt
Vorsicht!
Vous devez retrouver 2 phrases fausses.
Observez les photos pour retrouver les informations dans le reportage.
Bravo!
C'est difficile d'acheter 100 % français. Surtout pour des objets technologiques.
Pour les vêtements, c'est possible. Retrouvez le vocabulaire utile dans l'exercice 4.

Corrigé
Charles ne mange pas de nourriture française. → Il mange et vit français.
Charles a acheté un frigo français. → Il a acheté un frigo d'un autre pays.
On parle de nourriture, de meubles, d'objets technologiques et aussi de vêtements.
Apprenez ce vocabulaire avec l'exercice 4.

Corrigé
Charles ne mange pas de nourriture française. → Il mange et vit français.
Charles a acheté un frigo français. → Il a acheté un frigo d'un autre pays.
Conception: Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 18/12/2019 - Modified on 20/12/2019
Voix off
C’est décidé je vais vivre « made in France » et pour bien commencer, chez moi, je ne garde que ce qui est français. L’ordinateur : il vient de Chine ; le téléphone : pareil made in china. La chaîne hifi : elle vient de Malaisie. La table elle vient de Pologne ; le tapis il vient d’Inde. Les vêtements : alors, chinois, made in Portugal, Turquie. Bon ben, il y a du boulot !
Plus d’ordi, plus de téléphone, mais vivre made in France, ça veut dire retourner au Moyen Âge ?
Mais non, regardez ce jeune trentenaire, c’est Charles, il mange français, il vit français et ça a l’air de le rendre plutôt heureux. Ses chaussures viennent de Romans-sur-Isère, ses chaussettes des Vosges, son jean de Marseille, son caleçon du nord de la France et son tee-shirt a été fabriqué à Paris. S’habiller « made in France » c’est donc possible, mais acheter français couterait entre 100 et 300 euros de plus par mois et par ménage. Du coup, Charles achète un peu moins et chez lui c’est le royaume du « made in France ».
Charles Huet, créateur de l’application Made in emplois
On a ici un lave-vaisselle qui a été fabriqué à la Roche-sur-Yon, des plaques à induction et un four fabriqué du côté d’Orléans, du liquide vaisselle qui vient de Cavaillon, dans le Vaucluse. On a un couteau qui est fabriqué à Thiers évidemment, la capitale de coutellerie française.
Et dans la salle de bain, c’est la même chose.
Charles Huet, créateur de l’application Made in emplois
La dernière brosse à dents made in France qui vient de l’Oise, tout comme le dentifrice.
Sans oublier le rasoir ou le gel douche français. Bon il y a quand même des exceptions, le frigo par exemple, la France n’en fabrique plus, du coup, Charles en a acheté un, produit à l’étranger. Par contre il a trouvé un téléphone, pas 100% made in France, mais quand même un peu français.
Charles Huet, créateur de l’application Made in emplois
Pour pas tromper les consommateurs c’est bien de l’assemblé en Chine, néanmoins son siège et tout l’amont de sa production, sa conception, son marketing, son SAV sont basés à Marseille.

Ihnen könnte auch gefallen...