Diplôme de français des relations internationales B1 المستوى المتوسّط

Les Haut-parleurs ou comment interpeler sur un problème d'environnement

Au Sénégal, le sac plastique est un vrai problème.
Écoutez le JT de Mr Xuman et complétez les informations. Vous connaîtrez mieux la réalité sénégalaise et retrouverez les atouts et les inconvénients du plastique.
Attention, la forme du JT de Mr Xuman n’est pas habituelle.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
FRI-HautParleurs-Senegal1-B1-Video
Quelle est la situation générale ?
- Selon Mr Xuman, la pollution|le gaspillage|la surconsommation est notre seconde nature.
Quels sont les atouts mis en avant pour expliquer l’omniprésence du plastique au Sénégal ?
- Le plastique a l'avantage d'être pratique|léger|recyclable.
- Sans compter qu’il est (presque) gratuit|est facile à produire|produit localement.
Quelle est la situation au Sénégal ?
- Chaque jour, les Sénégalais utilisent 5 millions|100 millions|128 milliards de sacs plastiques.
- Chaque année, cette consommation augmente de 7 %|17 %|5 %.
Le plastique est « un poison », « un cancer » pour le Sénégal. Quels sont ses impacts écologiques ?
- À cause du plastique, le paysage est défiguré|est obstrué.
- C’est d’autant plus grave que le plastique met 400 ans|40 ans|4 ans pour disparaître totalement.
- Il cause aussi la mort de nombreux animaux d’élevage|de nombreuses espèces végétales.
- Le plastique pollue les rivières et bouche aussi les canalisations|abîme le réseau électrique.
nbOk إجابة صحيحة من أصل nb
انتبه!
Relisez attentivement les propositions avant de regarder une nouvelle fois le JT. N’hésitez pas à faire des pauses pour répondre plus facilement : pour vous aider, dans chaque catégorie, les informations sont dans l’ordre d'écoute.
أحسنت!
Vous en savez maintenant plus sur la réalité sénégalaise et sur les aspects positifs et négatifs du plastique évoqués dans le JT de Mr Xuman.
Le plastique est présenté comme un matériau solide, ce qui est à la fois une qualité et un défaut.
Faites maintenant l’activité suivante pour comprendre les solutions apportées au problème et les espoirs qu’elles suscitent.
Cette activité vous permet de mieux connaître la réalité sénégalaise et les aspects positifs et négatifs du plastique évoqués dans le JT de Mr Xuman.
Lisez la solution puis faites l’activité suivante pour comprendre les solutions apportées au problème et les espoirs qu’elles suscitent.
Le plastique est présenté comme un matériau solide, ce qui est à la fois une qualité et un défaut.
Conception: Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française, avec la CCI Paris Île-de-France
Published on 20/04/2016 - Modified on 07/02/2020
Mr Xuman, journaliste-rappeur
Bonjour ! Waouh ! Bienvenue, installez-vous, on a des nouvelles pour vous.
Y a de bonnes, y a de mauvaises, mais y a des nouvelles pour vous.
Bienvenue, installez-vous, on a des nouvelles pour vous.
Y a de bonnes, y a de mauvaises, mais y a des nouvelles pour vous.
L’histoire de l’humanité s’écrit avec plein de ratures.
Surtout le chapitre concernant nos rapports avec la nature.
La pollution est devenue notre seconde nature.
À ce rythme l’air pur sera plus précieux que l’or pur.
Cela dit : faisons un diagnostic de cette écologique maladie.
Dans le quotidien du Sénégalais comment cela se traduit ?
Nous sommes allés à sa rencontre constater comment il le vit.
Et aussi, lui demander son avis.

Sénégalais interviewé
Le sac plastique ? Un cancer nécessaire.
Il est partout, il est pratique.
Il est gratuit ou pas cher
À la boutique, chez le boucher, au marché ou même à la pharmacie.
Avec un sourire on vous l’offre avec un petit « merci ».

Mr Xuman, journaliste-rappeur
Le Sénégal utilise 5 millions de sachets quotidiennement,
Équivalant à 128 milliards de sachets par an.
En croissance exponentielle annuelle de 7%,
Le plastique est un poison. Tout le monde le sait pourtant.
Pire que le criquet pèlerin, il est envahissant,
Il défigure la nature en l’enlaidissant,
Se multiplie comme la vermine, très résistant
Pour disparaître complètement, il met 400 ans.
Sans parler du bétail et du troupeau qu’il tue,
Des canalisations et des cours d’eau qu’il obstrue
Mais y a de l’espoir, on peut encore changer,
Il faut appliquer les 3 R : réduire, réutiliser et recycler.
Comme en Côte d’Ivoire, au Mali ou en Mauritanie,
Au Sénégal depuis avril les sacs plastiques fins sont interdits.
Interdits à la production, à la vente, à la distribution.
Amen, c’est le début de la solution !

ربما يعجبك أيضاً...