C'est ça l'Europe ?! B1 المستوى المتوسّط

Chloé au Brixieland

Les noms utilisés dans la vidéo sont fictifs, mais cela permet de parler d'un événement réel : le Brexit. C'est la sortie de la Grande-Bretagne (le Brixieland) de l'Union européenne (l'ANVC).
Réécoutez le document et choisissez si les phrases sont vraies ou fausses.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
CCE-Chloe-Brixieland-Video
♦ Les partisans sont des patrons, des membres du gouvernement, des banquiers ou encore des industriels. Vrai|Faux
• Tous les dirigeants sont contre la sortie de l'ANVC. Faux|Vrai
♦ Selon les partisans, si le Brixieland quitte l'ANVC, la Bourse chutera et il y aura moins d'emplois. Vrai|Faux
• Si les opposants gagnent, le Brixieland risque de se disloquer car le Scoxiland, indépendantiste, est pour l'ANVC. Vrai|Faux
♦ Les opposants en ont surtout marre de payer des taxes à l'ANVC. Faux|Vrai
• Ils veulent également fermer les frontières à l'immigration. Vrai|Faux
♦ Les opposants viennent plutôt de grandes banques, de l'establishment, de multinationales. Faux|Vrai
•  Chloé se demande si le Scoxiland va rejoindre l'ANVC. Faux|Vrai
nbOk إجابة صحيحة من أصل nb
انتبه!
Relisez bien chaque phrase attentivement : tous les détails comptent. Les informations suivent l'ordre de la vidéo.
أحسنت!
Cet exercice vous permet de comprendre les détails de cette métaphore du Brexit.
Passez à l'exercice 4 pour retrouver le vocabulaire utilisé dans le document.

Réponses fausses :
Certains dirigeants veulent également sortir de l'ANVC.
Les opposants en ont marre de la bureaucratie, des réformes et des réglementations de l'ANVC.
Les opposants se disent contre les partisans qui viennent des grandes banques et de l'establishment.
Chloé s'interroge sur l'avenir de l'ANVC : va-t-elle se réformer ou se disloquer ?
Cet exercice vous permet de comprendre les détails de cette métaphore du Brexit.
Passez à l'exercice 4 pour retrouver le vocabulaire utilisé dans le document.

Réponses fausses :
Certains dirigeants veulent également sortir de l'ANVC.
Les opposants en ont marre de la bureaucratie, des réformes et des réglementations de l'ANVC.
Les opposants se disent contre les partisans qui viennent des grandes banques et de l'establishment.
Chloé s'interroge sur l'avenir de l'ANVC : va-t-elle se réformer ou se disloquer ?
Conception: Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 10/08/2016 - Modified on 18/10/2017
Ce jour-là, Chloé a rêvé d'un pays fantastique : le Brixieland. Un pays divisé entre partisans et opposants. Objet de leur débat ? L'Alliance des Nations censées vouloir la même Chose. En abrégé, l'ANVC. Les partisans veulent continuer à en faire partie, les opposants veulent la quitter. Et pour les Brixielandais, le choix est difficile ! Apparemment, les partisans se recrutent plutôt chez les dirigeants, les banquiers, les industriels, les patrons et le gouvernement. Mais il y a aussi des dirigeants parmi les opposants, et des partisans parmi ceux qui ne dirigent plus. À ne plus rien comprendre !
Pour les partisans, en tout cas, si les opposants l'emportent, ce sera la ruine ! La Bourse périclitera, le chômage augmentera, les financiers déserteront le pays. Et en plus, le Brixieland risque de se disloquer ! Car là-bas, comme dans d'autres États, il y a des indépendantistes. Ici, ce sont les Scoxilandais. Habitants du Scoxiland, petite nation très attachée à l'ANVC et à ses valeurs. Cela fait longtemps qu'ils veulent sortir du Brixieland, décider seuls de leur avenir. Un peu comme les opposants.
Car les opposants, ils en ont marre ! Marre des normes écologiques, des réglementations, de la bureaucratie. Plus question de recevoir sans contrôle les citoyens venus d'autres pays, qu'ils soient de l'Alliance ou d'ailleurs. Pour eux, l'ANVC doit être fermée de l'intérieur et à l'intérieur. Et le Brixieland doit être une île. « Nous sommes le peuple ! », disent-ils. Les autres ce sont les riches, l'establishment, les multinationaux. Ce sont les grandes banques. Ceux qui ont eu la belle vie ces dernières années. Bref, chacun va devoir se positionner. Dire s'il est partisan, ou opposant.
À l'extérieur, on est sceptique. Certains sont partisans des opposants, d'autres partisans des partisans. Les dirigeants, même le président des États-Unis, soutiennent les partisans. Mais parfois, les partisans des partisans hésitent. Car tout de même, les partisans Brixielandais les empêchent souvent de faire ce qu'ils veulent. Et donc, certains partisans espèrent la victoire des opposants. Un véritable capharnaüm !
Chloé émerge. Les opposants ont gagné. Et l'ANVC dans tout ça ? Va-t-elle en profiter pour se réformer, ou va-t-elle se disloquer ?

ربما يعجبك أيضاً...