C'est ça l'Europe ?! A2 المستوى

Des vents contraires soufflent sur la planète

Avez-vous compris quel était le but de Chloé dans la vie ? Conjuguez les verbes des deux extraits, à l'imparfait. Utilisez le clavier ci-dessous pour marquer les accents.
CCE-Eolienne-video

Le but de Chloé dans la vie : sauver la planète de tous les pollueurs et autres malfaisants. Elle aimait (aimer) donc les moulins. Ces grands moulins qu’on voyait (voir) parfois dans les champs. Ils apportaient (apporter) confort et énergie sans aucune pollution, pensait-elle (penser). Mais dans son pays, tout le monde n’était (être) pas d’accord.

Cela durait (durer) depuis des années : Chloé et ses amis défendaient (défendre) les moulins, Paul et ses partisans n’en voulaient pas (vouloir). Pendant ce temps, la planète se réchauffait (réchauffer). L’air devenait (devenir) de plus en plus irrespirable.


Muriel Brachet, Alliance française de Bruxelles-Europe
nbOk1 كلمة مكتوبة بشكل سليم
nbOk2 كلمة ذات إشارة صوتيّة خاطئة
nbKo كلمة لا بدّ من تصحيحها
انتبه!
Peut-être un problème d'orthographe ?
Ou alors vous bloquez sur un verbe irrégulier comme le verbe « voir » ?
Avez-vous bien observé le sujet ?

Vous souhaitez revoir la formation de l'imparfait avant de reprendre l'exercice ? Consultez ce tableau
أحسنت!
C'est... parfait ! :-)
Remarque : on trouve beaucoup de verbes à l'imparfait dans cette vidéo car elle est présentée comme un conte « Il était une fois... ».
Si vous souhaitez vous entraîner davantage, faites ce jeu.

Et vous, quelle est votre opinion ? Êtes-vous d'accord avec Chloé ou avec son grand-père ?
Cet exercice vous permet de vous entraîner à conjuguer les verbes à l'imparfait.
L'imparfait est un temps particulièrement utilisé pour les récits, c'est normal d'en trouver beaucoup dans cette vidéo qui ressemble à un conte.

Vous trouverez ici un jeu pour vous entraîner.

Et vous, quelle est votre opinion ? Êtes-vous d'accord avec Chloé ou avec son grand-père ?
Il était une fois une jeune femme qui s’appelait Chloé. Son but dans la vie : sauver la planète de tous les pollueurs et autres malfaisants. Elle aimait donc les moulins. Ces grands moulins qu’on voyait parfois dans les champs. Ils apportaient confort et énergie sans aucune pollution, pensait-elle. Mais dans son pays, tout le monde n’était pas d’accord. Et parmi les opposants son papi, Paul Quichotte. Lui, il était l’ennemi de ces grandes machines tournantes. Il n’en voulait pas chez lui. « Pas de pollution ? » disait-il, « Et le bruit alors ?! Mettez-les donc en mer si vous voulez. Mais pas dans mon jardin ! ». Et il ajoutait : « Avec ce genre de bidule, nos maisons gagnées à la sueur de notre front n’auront plus aucune valeur. Que laisserons-nous à nos enfants ? Des biens que personne ne voudra acheter ?! ».
Chloé lui répondait : « Et toi avec ton charbon, ton pétrole, ton nucléaire, que leur laisseras-tu ?! Un champ de ruines, une décharge surchauffée, un désert irradié… ». Cela durait depuis des années : Chloé et ses amis défendaient les moulins, Paul et ses partisans n’en voulaient pas. Pendant ce temps, la planète se réchauffait. L’air devenait de plus en plus irrespirable, et quelques magnats du pétrole, du gaz, du charbon ou du nucléaire, s’en mettaient plein les poches.

You may also like...