Astuces pour apprendre : le reportage

Disponível até
31/12/2024
Regardez le reportage sans le son et cliquez sur les phrases quand l'information est donnée par l'image.
Astuces-Reportages-21s-Alpaga-reportage-SansSon-video
  • © TV5MONDE / ONU
1. Nous pouvons globalement identifier qui sont les personnes filmées.
2. Nous comprenons quelle est l'activité de la plupart de ces personnes.
3. Nous savons approximativement où situer le reportage.
4. Nous pouvons nous faire une idée de l'époque à laquelle le reportage a été réalisé.
5. Nous comprenons dans quel but ces personnes se livrent à leur activité.
6. Nous pouvons donner un titre à ce reportage.
{7. Nous savons ce qui a motivé ce reportage.}
Robert Angéniol, CAVILAM - Alliance française
nbOk elemento(s) corretamente selecionado(s)
nbKo elemento(s) selecionado(s) a mais
nb elemento(s) restante(s) a ser(em) selecionado(s)

Atenção

Faites appel à votre connaissance du sujet et à votre capacité d'observation. Avez-vous déjà vu de tels paysages, de tels costumes ? Comment s'appellent ces animaux, où vivent-ils ? De quoi peut-on vivre dans un lieu désertique comme celui-ci ? Etc.

Parabéns!

1. Nous pouvons globalement identifier qui sont les personnes filmées. Oui, l'aspect physique, les vêtements, les animaux, les instruments de musique laissent à penser qu'il s'agit d'Indiens des Andes.
2. Nous comprenons quelle est l'activité de la plupart de ces personnes. Oui, ce sont presque tous des éleveurs de lamas et d'alpagas.
3. Nous savons approximativement où situer le reportage. Oui, nous voyons des paysages de montagne d'altitude (rareté de la végétation). Étant donné les costumes, nous sommes dans les Andes, au Pérou ou en Bolivie.
4. Nous pouvons nous faire une idée de l'époque à laquelle le reportage a été réalisé. Oui, même si de nombreuses personnes portent des vêtements traditionnels, des indices nous font comprendre qu'il s'agit de l'époque contemporaine : blousons et casquettes modernes, voiture récente, emploi de matières plastiques (bidon et bâche), etc.
5. Nous comprenons dans quel but ces personnes se livrent à leur activité. Oui, le relief incite à penser que l'agriculture ne peut pas être florissante, l'élevage est sans doute l'unique ressource pour ces gens.
6. Nous pouvons donner un titre à ce reportage. Oui, « L'élevage de lamas dans les Andes », par exemple.
7. Nous savons ce qui a motivé ce reportage. Non, et c'est la seule information importante qui nous manque, car nous pouvons répondre à ces questions essentielles : qui ? fait quoi ? où ? quand ? pourquoi ?

En situation d'apprentissage, face à un reportage, il est important au premier visionnage de concentrer son attention afin d'obtenir la réponse à ces questions basiques.
À votre avis, qu'est-ce qui a motivé ce reportage ? Et dans quelle partie de l'émission trouverez-vous la réponse à cette question ? Pour le savoir, faites l'exercice suivant.
1. Nous pouvons globalement identifier qui sont les personnes filmées. Oui, l'aspect physique, les vêtements, les animaux, les instruments de musique laissent à penser qu'il s'agit d'Indiens des Andes.
2. Nous comprenons quelle est l'activité de la plupart de ces personnes. Oui, ce sont presque tous des éleveurs de lamas et d'alpagas.
3. Nous savons approximativement où situer le reportage. Oui, nous voyons des paysages de montagne d'altitude (rareté de la végétation). Étant donné les costumes, nous sommes dans les Andes, au Pérou ou en Bolivie.
4. Nous pouvons nous faire une idée de l'époque à laquelle le reportage a été réalisé. Oui, même si de nombreuses personnes portent des vêtements traditionnels, des indices nous font comprendre qu'il s'agit de l'époque contemporaine : blousons et casquettes modernes, voiture récente, emploi de matières plastiques (bidon et bâche), etc.
5. Nous comprenons dans quel but ces personnes se livrent à leur activité. Oui, le relief incite à penser que l'agriculture ne peut pas être florissante, l'élevage est sans doute l'unique ressource pour ces gens.
6. Nous pouvons donner un titre à ce reportage. Oui, « L'élevage de lamas dans les Andes », par exemple.
7. Nous savons ce qui a motivé ce reportage. Non, et c'est la seule information importante qui nous manque, car nous pouvons répondre à ces questions essentielles : qui ? fait quoi ? où ? quand ? pourquoi ?

En situation d'apprentissage, face à un reportage, il est important au premier visionnage de concentrer son attention afin d'obtenir la réponse à ces questions basiques.
À votre avis, qu'est-ce qui a motivé ce reportage ? Et dans quelle partie de l'émission trouverez-vous la réponse à cette question ? Pour le savoir, faites l'exercice suivant.