Toujours plus vite

Disponible jusqu'au
26/01/2018
Barbara chantait « tout le temps qui passe ne se rattrape guère […] tout le temps perdu ne se rattrape plus ». De tout temps, le temps qui passe a été sujet de réflexion, d’interrogation.
Écoutez le reportage et dites si les informations sont vraies, fausses, ou non données dans le reportage.
7jours-180112-Temps-video
  • 2:30

  • © France 2
Les nouveaux outils de communication et de mobilité ont radicalement transformé notre relation au temps. vrai|faux|on ne sait pas
La plupart des Français partagent l’idée positive que vivre vite, c’est vivre plus intensément. faux|on ne sait pas|vrai
La perception du temps s’accélère indiscutablement plus on avance en âge et il y a plusieurs raisons à cela. on ne sait pas|vrai|faux
L’impression de courir après le temps modifie en profondeur les capacités du cerveau humain. on ne sait pas|vrai|faux
Gilles Vernet, ancien trader, s’est converti il y a plus de 15 ans à une temporalité plus lente et pour cela, il a décidé de ne plus travailler. faux|vrai|on ne sait pas
Une majorité de Français aspire à un mode de vie leur permettant de prendre davantage leur temps. vrai|faux|on ne sait pas
Les hormones du stress, indispensables pour notre survie, sont sécrétées de plus en plus souvent, provoquant le sentiment de ne plus avoir le temps. on ne sait pas|vrai|faux
Le silence et la marche sont des moyens de se retrouver. vrai|faux|on ne sait pas
Céline Savin, CAVILAM – Alliance française

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Relisez bien les propositions et écoutez encore le reportage.
N’hésitez pas à faire des pauses. Cliquez deux fois sur un mot pour accéder à sa définition ou à sa traduction.

Bravo

Vous avez bien identifié les détails du reportage.

Propositions fausses :
La plupart des Français partagent l’idée positive que vivre vite, c’est vivre plus intensément. > la majorité des Français (68%) aspire à ralentir.
Gilles Vernet, ancien trader, s’est converti il y a plus de 15 ans à une temporalité plus lente et pour cela, il a décidé de ne plus travailler. > Il est devenu instituteur.

Informations non données dans le reportage :
La perception du temps s’accélère indiscutablement plus on avance en âge et il y a plusieurs raisons à cela. > c'est le cas.
Les hormones du stress, indispensables pour notre survie, sont sécrétées de plus en plus souvent, provoquant le sentiment de ne plus avoir le temps. > c'est le cas.
L’impression de courir après le temps modifie en profondeur les capacités du cerveau humain. > pas d'information sur le sujet. Plus généralement, des études montrent que le cerveau humain "peut largement récupérer des effets délétères du stress, supportant l'idée d'une plasticité cérébrale adaptative au stress prolongé" (Pr Guido van Wingen, université de Radboud, Pays-Bas).

Et vous, vivez-vous vite, intensément ? Ou bien cherchez-vous au contraire à prendre votre temps, à ralentir ?

Pour travailler le lexique du reportage en lien avec le sujet, passez à l’activité 4.
Cette activité vous permettait d'identifier des détails du reportage.

Propositions fausses :
La plupart des Français partagent l’idée positive que vivre vite, c’est vivre plus intensément. > la majorité des Français (68%) aspire à ralentir.
Gilles Vernet, ancien trader, s’est converti il y a plus de 15 ans à une temporalité plus lente et pour cela, il a décidé de ne plus travailler. > Il est devenu instituteur.

Informations non données dans le reportage :
La perception du temps s’accélère indiscutablement plus on avance en âge et il y a plusieurs raisons à cela. > c'est le cas.
Les hormones du stress, indispensables pour notre survie, sont sécrétées de plus en plus souvent, provoquant le sentiment de ne plus avoir le temps. > c'est le cas.
L’impression de courir après le temps modifie en profondeur les capacités du cerveau humain. > pas d'information sur le sujet. Plus généralement, desertains études montrent que le cerveau humain "peut largement récupérer des effets délétères du stress, supportant l'idée d'une plasticité cérébrale adaptative au stress prolongé" (Pr Guido van Wingen, université de Radboud, Pays-Bas).

Et vous, vivez-vous vite, intensément ? Ou bien cherchez-vous au contraire à prendre votre temps, à ralentir ?

Pour travailler le lexique du reportage en lien avec le sujet, passez à l’activité 4.