Quand les écrans sont une drogue

Disponible jusqu'au
23/02/2018
Que pensent les spécialistes de ce problème ?
Regardez la seconde partie du reportage (à partir de « plus les enfants passent du temps... », environ 1'05'') et attribuez à chacun ses affirmations.
7jours-180209-Ecrans-Video
  • 3:23

  • © France 2


Noel Janice Norton

L’abus d’écran limite les contacts visuels ; on ne se regarde plus dans les yeux.
Si on ne regarde plus l'autre, on ne décrypte plus les codes sociaux.
Les enfants dépendants aux écrans n’apprennent plus à vivre en société.


Une addictologue réputée 

Donner un écran à un enfant, c’est aussi dangereux que de lui donner une drogue dure.


Le Dr Richard Graham

Privée de son écran, une personne dépendante développe un état de manque.
Il arrive qu’une personne « en manque » de son écran devienne violente ou suicidaire.
Certaines personnes laissent de côté leur vie quotidienne pour se consacrer aux réseaux sociaux.



Margot Bonvallet, CAVILAM - Alliance française

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Les propositions sont des reformulations. Refaites l'exercice en vous concentrant uniquement sur les interventions des spécialistes.
Pour chaque spécialiste interrogé et intervenant dans le reportage, il y a 3 affirmations. Une seule proposition correspond à la colonne du milieu.

Bravo

Lisez la solution : elle détaille les avis des spécialistes sur le problème de l'addiction aux écrans.
Faites l'activité suivante pour vérifier votre compréhension des expressions utilisées dans le reportage.

Vous avez bien compris les propos des spécialistes sur le problème de l'addiciton aux écrans.
Faites l'activité suivante pour vérifier votre compréhension des expressions utilisées dans le reportage.