L'utilisation du silence

Disponible jusqu'au
01/03/2023
Vous allez découvrir comment l'utilisation du silence peut tout changer dans la communication.
Écoutez le dialogue n°2 puis comparez-le au dialogue n°1 pour sélectionnez les bonnes réponses.
  • © Extrait de « Petits crimes conjugaux » d'Eric-Emmanuel Schmitt
    © Extrait de « Petits crimes conjugaux » d'Eric-Emmanuel Schmitt
► Le dialogue n°2 est une interprétation différente du même dialogue|un autre dialogue de la pièce.
► Dans le dialogue n°2, il s’agit des mêmes personnages|de nouveaux personnages.
► Dans le dialogue n°2, les paroles, les mots sont les mêmes|différents.
► Le dialogue n°2 est plus rapide|plus lent que le premier.
► Les personnages du dialogue n°2 se coupent presque la parole|parlent calmement l’un après l’autre.
► Dans le dialogue n°2, il n'y a aucun silence|y a des silences entre les répliques.
► Le dialogue n°2 est une dispute|discussion.
Frédérique Treffandier, CAVILAM - Alliance française

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

N'hésitez pas à utiliser le dictionnaire-traducteur pour bien comprendre les propositions de l'exercice. Il s'ouvre quand vous faites un double-clic sur un mot.

Bravo

Vous avez parfaitement retrouvé les caractéristiques de cette interprétation.
La version du dialogue que vous venez d'écouter a été interprétée selon le mode de communication propre à une culture dominante extravertie.
Pour bien comprendre la différence entre culture introvertie et intravertie, passez à l'activité suivante.
Lisez la solution pour identifier les caractéristiques de cette deuxième interprétation.
La version du dialogue que vous venez d'écouter a été interprétée selon le mode de communication propre à une culture dominante extravertie.
Pour bien comprendre la différence entre culture introvertie et intravertie, passez à l'activité suivante.