Le glyphosate banni du Sri Lanka

Disponible jusqu'au
15/12/2017
En écoutant les différentes personnes interviewées dans le reportage, on comprend mieux le problème qui se pose aux Sri-Lankais.
Écoutez les témoignages et cliquez sur les propositions qui correspondent aux propos de chacun.
7jours-171201-Glyphosate-video
  • 03:43

  • © France 2 
[Danapalage Gunathilaka, riziculteur]
{… ne peut pas affirmer que le glyphosate l’a rendu malade.}
… reproche à la compagnie de ne pas l’avoir informé du danger encouru.
… s’interroge sur la contamination de l’eau potable.
 
[Docteur Channa Jayasumana, chercheur en pharmacologie]
… explique avoir procédé à des analyses chimiques du terrain.
{… avoue ne pas avoir recherché les traces de ce produit toxique chez les patients.}
{… affirme que le glyphosate n’est ni toxique, ni cancérigène.}
… s’étonne que l’Europe n’interdise pas ce produit.
 
[Feroze Majeed, manager]
… déplore l’ampleur de ses pertes financières.
{… explique que, grâce à une main-d’œuvre experte, il arrive à contrôler efficacement l’invasion des mauvaises herbes.}
… affirme que c’est une énorme perte pour l’industrie du thé dans tout le pays.
Frédérique Treffandier, CAVILAM - Alliance française
nbOk élément(s) correctement sélectionné(s)
nbKo élément(s) sélectionné(s) en trop
nb élément(s) restant à sélectionner

Attention

Lisez l'ensemble des propositions puis réécoutez attentivement les témoignages, l'un après l'autre.

Bravo

Vous avez parfaitement distingué le vrai du faux.
Faites le dernier exercice de la série pour tester votre compréhension fine du commentaire journalistique.
Consultez la solution pour bien distinguer le vrai du faux.
Faites le dernier exercice de la série pour tester votre compréhension fine du commentaire journalistique.