Housse de Racket

Disponible jusqu'au
31/12/2025
Pourquoi la quatrième séquence s’appelle-t-elle « clichés » ?
Regardez la séquence (entre 2’44 et 3’38) et corrigez le texte suivant.
FC-HousseDeRacket-Video
  • 5'46

  • © TV5MONDE
[Selon Victor et Pierre, la langue, et surtout] l'accent|l'intonation[, véhicule une sorte de] charme|fascination[. Mais il y a surtout] un prisme|un miroir [à travers lequel sont vus les Français. Ils en ont fait l’expérience au cours de leurs interviews à l’étranger pendant lesquelles les journalistes les interrogeaient plus sur l’accordéon ou sur Montmartre que sur leur musique. Ce décalage|contraste, ils ne le maîtrisent pas ; ils n’ont pas la sensation de] tricher|truquer [mais ils en] sont|ont [pleinement] conscients|connaissance[. Par contre, loin de se donner des airs de groupe international, ils assument parfaitement leur « état » de Parisiens et le vivent comme une véritable] fierté|satisfaction[.]

Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française
nbOk élément(s) correctement corrigé(s)
nbKo1 élément(s) bien sélectionné(s) mais mal corrigé(s)
nbKo2 élément(s) à ne pas sélectionner et à ne pas corriger
nb élément(s) non sélectionné(s)

Attention

Faites attention à l'orthographe.

Bravo

Partagez-vous cette image de la France ? Le charme, les accordéons, Montmartre…
Écoutez un de leurs titres phares, dans lequel ils rendent hommage à leurs « héros » R&B. Vous l’avez sans doute déjà entendu quelque part... à la radio, ou peut-être dans une publicité ? Découvrez le reste de l'interview sur le site de Franche connexion.
Cette activité vous permet de comprendre comment Victor et Pierre gèrent les clichés sur la France dans leur quotidien de chanteurs.
Lisez la correction puis écoutez le titre qui est sûrement le plus connu : Oh yeah ! Vous l’avez peut-être déjà entendu quelque part... à la radio, ou peut-être dans une publicité ? Découvrez le reste de l'interview sur le site de Franche connexion.