Fatima Akilu et les femmes de Boko Haram

Disponible jusqu'au
22/09/2017
Que savons-nous de Boko Haram ?
Écoutez le reportage et dites si les informations sont vraies, fausses ou non données.
7jours-170908-deradicalisation-femmes-video
  • 2:19

  • © TV5MONDE
Boko Haram est un mouvement djihadiste.
Pour Boko Haram, une fille peut être mariée très jeune.
Boko Haram séduit certaines jeunes femmes par l’attrait du pouvoir et de l’argent.
Boko Haram est un État reconnu par les Nations Unies.
L’imam interviewé est le fondateur de Boko Haram.
Boko Haram ne suscite aucune sympathie au sein de la population nigériane.
Boko Haram a été formée en 2002.
Dans la langue haoussa, « boko haram » signifie « livre interdit ».
Boko Haram souhaite appliquer la charia au Nigéria.
À Chibok, Boko Haram a enlevé 276 lycéennes.
Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Relisez les propositions en étant attentif·ive aux détails. Puis regardez une nouvelle fois le reportage. Pour information : il y a 3 propositions « vraies », 3 propositions « fausses » et 4 propositions « non données ».

Bravo

Vous en savez maintenant plus sur Boko Haram.
Voici la correction des phrases fausses :
- Boko Haram est un État reconnu par les Nations Unies. > « … cet État islamique autoproclamé. »
- L’imam interviewé est le fondateur de Boko Haram. > « Cet imam repenti est un fondateur de Boko Haram. »
- Boko Haram ne suscite aucune sympathie au sein de la population nigériane. » > « … D’autres … regretteraient presque ces mois passés au sein de cet État islamique autoproclamé. » / « J’aimais le fait que … ils vous aidaient. »
Sachez par ailleurs que les informations « non données » sont tout à fait exactes.

Mais comment Fatima Akilu lutte-t-elle contre ce mouvement djihadiste ? Faites l’activité suivante pour le savoir.
Cette activité vous permet de mieux connaître le mouvement djihadiste nigérian Boko Haram.
Lisez la solution puis faites l’activité suivante pour comprendre comment Fatima Akilu lutte contre Boko Haram.
 
Voici la correction des phrases fausses :
- Boko Haram est un État reconnu par les Nations Unies. > « … cet État islamique autoproclamé. »
- L’imam interviewé est le fondateur de Boko Haram. > « Cet imam repenti est un fondateur de Boko Haram. »
- Boko Haram ne suscite aucune sympathie au sein de la population nigériane. » > « … D’autres … regretteraient presque ces mois passés au sein de cet État islamique autoproclamé. » / « J’aimais le fait que … ils vous aidaient. »
Sachez par ailleurs que les informations « non données » sont tout à fait exactes.