Afrique du Sud : le tourniquet pompe à eau

Disponible jusqu'au
26/06/2020
Intéressons-nous au procédé, à son aspect technique, son financement.
Écoutez le reportage. Complétez le texte avec les mots entendus.
Les nombres sont rentrés en chiffres sans espace.
Shamengo-EcoliersEauPotable-TrevorField-Video
  • 2'09

  • © Shamengo
Le système est relativement simple.
Par l’intermédiaire d’un tourniquet les enfants actionnent une pompe. 
Le tourniquet est relié par un forage (ici un tuyau) à la nappe phréatique (nappe d'eau souterraine). Celle-ci peut être située jusqu’à 100 mètres de profondeur pour obtenir une eau très pure.
La pompe permet de remonter l’eau et de la stocker dans un réservoir de 2 500 litres.
Puis cette eau potable est distribuée gratuitement via un robinet.
 
 En 1994, Trevor Field a autofinancé les deux premières installations, il n’avait trouvé aucun investisseur (personne qui finance un projet).
 
Les pompes sont fabriquées à la commande (sur demande) dans un atelier. Elles coûtent 10000 €  pièce.  Maintenant les pompes sont financées par des particuliers et des entreprises. Il en existe 2 000 à ce jour.
La maintenance (l'entretien) de l’installation quant à elle, est financée par les panneaux publicitaires situés sur les réservoirs.
Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française
nbOk1 mot(s) correctement orthographié(s)
nbOk2 mot(s) mal accentué(s)
nbKo mot(s) à corriger

Attention

Écoutez bien la partie technique du reportage pour compléter la première partie du texte.

Bravo

Le projet mis en place par Trevor Field n'a plus de secret pour vous. D'autres pionniers se sont aussi intéressés au problème de l'eau, allez les découvrir dans l'exercice suivant.
Notez le vocabulaire nouveau. La première partie du texte est technique et la deuxième plus économique.
D'autres pionniers se sont aussi intéressés au problème de l'eau, allez les découvrir dans l'exercice suivant.